Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

J’accompagne les Femmes à cultiver leur Potager en Permaculture pour devenir Autonome en Alimentation-Santé

Un Potager à la Maison.be

La « lutte » équilibrée contre les pucerons

Suspendre à la plante ou à l’arbre concerné (ou à proximité si la plante ou l’arbre sont trop petits ou trop faibles en branches) un pot de plantation en plastique retourné (donc il est pendu à l'envers) rempli de paille ou équivalent.

 

Les forficules ou perce-oreilles viendront s'y réfugier pendant la journée (ils n'aiment ni la lumière, ni l'humidité d'où le pot en plastique noir de préférence) et sortent la nuit pour manger des pucerons. Il semblerait qu'ils en mangent des centaines par nuit, je n'ai jamais compté. Par contre j'utilise cela depuis des années et ça fonctionne à merveille. C'est gratuit et cela aide la chaîne des auxiliaires à s’installer, sans en détruire aucun .

 

J'ai en permanence des pots pendus ainsi un peu partout et d'autres prêts à être pendus car les oiseaux (avec qui je collabore aussi) ont la fâcheuse habitude de venir piquer des brins de paille pour faire leur nid. Après il suffit d'attendre, parfois cela prend 1 semaine ou deux mais cela fonctionnera.

 

Et pour être complète,

1) c'est de la paille dans ce cas car le but c'est qu'elle ne se décompose pas trop vite. Il est possible aussi d'y mettre de la laine mais je ne le fais pas

2) je cale la paille en faisant une boucle avec la ficelle (boucle dans laquelle je mets la paille) et je fais un nœud (ou pas) avant de passer les deux bouts de la ficelle dans les trous du fond du pot.

3) il n'est pas utile de d'abord poser le pot sur le sol pour que les perce-oreilles y viennent car alors la paille risque d'être humide et ils n'y viendront pas

4) les coccinelles et leurs larves se nourrissent aussi de pucerons sauf qu’il arrive – comme cette année – que les températures ne soient pas assez élevées pour les larves « naissent » et donc les pucerons peuvent s’en donner à cœur joie.

J'ai ajouté un pot il y a 2 jours à une ronce qui semblait avoir difficile de se "défendre" contre ces pucerons. Voici les photos ci-dessous.

 

Patricia Gramme

Copyright – Patricia Gramme - 16 mai 2019

un peu trop de pucerons sur cette branche de ronce ….

 

 

 

 

 

 

 

 

 

collaborer avec les perce-oreilles ou forficules, sans pour autant éliminer tous les pucerons

 

De la paille pour servir d'abris aux perce-oreilles ou forficules
quand la branche est trop fragile, le pot peut être suspendu à un tuteur.
Et voilà comment je cale la paille à l'intérieur du pot
Et voici comment je noue la ficelle à l'extérieur du pot avant de l'attacher à une branche.

 

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :