Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

J’accompagne les Femmes à cultiver leur Potager en Permaculture pour devenir Autonome en Alimentation-Santé

Un Potager à la Maison.be

Et voilà, 2018 !

Enfin pour certains & Déjà pour d’autres …

Quoi qu’il en soit, je vous souhaite que cette année qui commence soit merveilleuse pour vous, pour tous ceux que vous aimez et aidez à se construire & pour tous ceux qui vous aiment et vous aident à vous construire.

Donner, c’est aussi savoir recevoir ! Recevoir, c’est aussi savoir donner !

Et puis, sourire … Oui, le sourire, ce langage universel qui ne s’apprend pas, qui se partage tout simplement.

Et voici, comme chaque année, un conte que j’ai envie de partager avec vous.

 

L'île des sentiments

Il était une fois une île sur laquelle vivaient tous les sentiments et toutes les valeurs humaines : la Bonne humeur, la Tristesse, la Sagesse... ainsi que tous les autres, y compris l’Amour.

Un jour, on annonça que l’île allait être submergée. Alors tous préparèrent leurs embarcations et s’enfuirent. Seul l’Amour resta, attendant jusqu’au dernier moment. Quand l’île fut sur le point de disparaître, l’Amour décida de demander de l’aide.

La Richesse passa près de l’Amour dans un bateau luxueux et l’Amour lui dit :
"Richesse, peux-tu m’emmener ?"
"Je ne le peux pas car j’ai beaucoup d’or et d’argent dans mon bateau et il n’y a pas de place pour toi."

Alors l’Amour décida de demander à l’Orgueil qui passait dans un magnifique bateau :
"Orgueil, je t’en prie, emmène moi."
"Je ne peux pas t’emmener, Amour, tu pourrais détruire la perfection qui règne dans mon bateau."

Ensuite l’Amour demanda à la tristesse qui passait par là :
"Tristesse, je t’en prie, emmène moi."
"Oh Amour" répondit la Tristesse "je suis si triste que j’ai besoin de rester seule."

Ensuite la Bonne humeur  passa devant l’Amour, mais elle était si heureuse qu’elle n’entendit pas qu’on l’appelait.

Soudain une voix dit :
"Viens, Amour, je t’emmène avec moi."
C’était un vieillard qui l’avait appelé. L’Amour était si heureux et si rempli de joie, qu’il en oublia de lui demander son  nom. Arrivés sur la terre ferme, le vieillard s’en alla.

L’Amour se rendit compte combien il lui était redevable et demanda au Savoir :
"Savoir, peux-tu me dire qui est celui qui m’a aidé ?"
"C’est le Temps" répondit le Savoir"

"Le Temps ?", demanda l’Amour, "Pourquoi le Temps m’aurait-t-il aidé ?"
Le Savoir plein de sagesse répondit :
"Parce que seul le Temps est capable de comprendre combien l’Amour est important dans la vie".

Auteur inconnu

 

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article