Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

J’accompagne les Femmes à cultiver leur Potager en Permaculture pour devenir Autonome en Alimentation-Santé

Un Potager à la Maison.be

La tonte de pelouses, c’est tout bénéfice … pour le potager !

potager - pelouse - bourrache
potager - pelouse - bourrache

Et donc pour vos récoltes (plus abondantes), pour vos légumes et fruits (en meilleure santé), pour vous (moins de sacs poubelles, plus d’économies) et pour votre environnement (davantage de déchets revalorisés).

Voilà, c’est décidé, cette fois, je prends ma plume pour sauver les tontes de pelouses ! Cela fait des mois que je souffre en silence, chaque fois que je passe à côté de ces sacs verts (vert, à l’extérieur et ver, à l’intérieur aussi du moins au début ….) déposés sur le trottoir, fermés, en plein soleil ! Pour nous, c’est un dimanche à la campagne et pour la tonte de pelouse, c’est un dimanche sur le grill !

Déjà, rien que déposée en tas, la tonte de pelouse dégage au bout de quelques heures, une telle chaleur (au fait, on devrait penser à la récupérer pour l’hiver), alors vous imaginez bien qu’à l’intérieur d’un sac plastique, fermé à double tour… La tonte de pelouse ne parle pas, donc pas de problème, on ne risque pas de l’entendre se plaindre ! Quant aux nombreux animaux ainsi enfermés, je vous rassure, il y fait tellement chaud qu’ils ne crient pas très longtemps ! Au fait, on devrait les manger …. Ils sont déjà cuits ! C’est très tendance sauf que l’on n’a déjà plus assez d’insectes pour polliniser …. Mais cela ce sera pour une prochaine fois que je prendrai la plume ….

La tonte de pelouse qui contient beaucoup de phosphate, de potassium et de l’azote en moindre proportion est un engrais très équilibré; fraîche, elle constitue une des meilleures couvertures du sol.

Disposée en très fine couche sur le sol, entre vos lignes ou autour de vos plantes, elle protège la terre contre le dessèchement et l’érosion due aux fortes pluies ; elle permet de réduire les arrosages et les binages. Elle retarde aussi l’apparition des « herbes moins désirables » qui pourront d’ailleurs être aussi directement recyclées sur place.

Elle constitue un formidable refuge pour les insectes auxiliaires qui y trouvent abris et nourriture; les vers de terre qui adorent l’herbe se font un plaisir de venir la transformer en matières assimilables et ce faisant, aèrent votre sol et le rendent plus léger. C’est donc tout bénéfice pour vos légumes et fruits et pour vous - le jardinier - qui devra moins travailler à biner, désherber, arroser et nourrir sa terre. Biner vaut deux arrosages mais couvrir son sol en vaut au moins le double !

Les limaces ont par contre horreur de la tonte de pelouses qui rend leur déplacement aussi difficile que les cendres de bois ne le feraient (d’abord chaud et ensuite sec !).

La difficulté majeure de cette pratique consiste à :

  • n’étaler qu’une fine couche (1 cm maximum, à renouveler) entre les plantes pour éviter que la tonte ne fermente; ce qui reviendrait alors à laisser le sol à nu (formation d’une croûte qui asphyxie le sol) et ce qui risquerait de brûler la tige de vos jeunes plantes
  • étaler la tonte de pelouse le plus rapidement possible après qu’elle ait été tondue pour éviter qu’elle fermente et donc soit déposée trop chaude sur la terre. Si vous manquez de temps pour le faire directement, vous pouvez l’étaler pour la faire sécher; ce qui évitera qu’elle fermente et vous permettra de la déposer plus tard sur la terre.

Par contre, vous pouvez disposer une couche plus importante (de 3 à 5 cm) de tonte de pelouses au pied des légumes qui requièrent une terre plus riche en veillant à ce qu’elle ne soit pas trop humide surtout si vous l’introduisez dans votre serre, pour éviter de favoriser le développement du mildiou.

Voilà, l’essentiel est dit ! A vos brouettes pour re-cycler vos tontes de pelouses et donc « Tonte-cycler » !

Un dernier « Trucs & Astuces » pour la route : ne pas couper l’herbe en dessous de 5 cm pour éviter le dessèchement et l’apparition de mousse.

Patricia Gramme, Coache-Formatrice & Conférencière en Jardins Potagers en permaculture

© Tous droits réservés – Patricia Gramme – 22 octobre 2015

Cet article vous a intéressé(e) ! Découvrez aussi :

  • Les récoltes abondantes que l’utilisation de la tonte de pelouses permet d’obtenir via les photos de « Ma petite oasis gourmande » - https://www.facebook.com/media/set/?set=a.634455256641777.1073741839.101944723226169&type=3
  • L’article de Madame Nature - Isabelle Masson sur la « lutte contre les limaces » du 20 mars 2013 - http://www.madamenature.be/themes/eco-consommation/lutter-contre-les-limaces
  • La formation « Préparer le sol pour commencer un Jardin Potager » que j’organise le 14 novembre 2015 - https://www.facebook.com/Un-Potager-à-la-Maison-101944723226169/

Vous avez aimé cet article ! Partagez-le.

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article